• Je rêve de porter des tabliers de petite fille

     Je me rêve petit garçon obligé de porter des tabliers de petite fille. Et j'aimerais réaliser ce fantasme, même à mon âge.

    Ce dessin, ancien, très connu, et très joli, résume bien mon fantasme préféré. J'aimerais être un petit garçon que sa maman (ou sa tante, sa grand-mère, sa voisine) habille en petite fille, mais pas en petite fille "classique, mais en petite servante, enfin, avec un tablier de fille. Il faut, pour que mon fantasme soit complet, que la maman soit elle aussi en tablier. Et si les deux tabliers sont identiques, c'est encore mieux.
    Et dans ces tenues, bien sûr, il y aura pour moi humiliations et punitions, dont la fessée.

     

    Les tabliers identiques, c'est un thème courant.

    "Quand mon fils a commencé à devenir difficile et indiscipliné, j'ai décidé qu'il était temps de mettre en oeuvre la discipline de féminisation. C'est la meilleure décision éducative que j'ai jamais prise! Bien sûr, il était bouleversé quand j'ai commencé à lui mettre des culottes de fille, des robes et des rubans dans les cheveux, mais il a suffit de quelques fessées en travers de mes genoux pour régler le problème. Puis, au fil du temps, j'ai remarqué qu'il devenait de plus en plus féminin, et il a commencé à aimer être féminisé. Et finalement, j'ai tout simplement décidé qu'il serait en fille tout le temps."

     

     Un autre dessin de tablier identiques avec, bien sûr, un commentaire détourné…

    "Si tes amis disent qu'un garçon comme toi ne peut pas porter de robes, eh bien ils ont tort. J'aime que tu veuilles être ma petite servante particulière, et en ce qui me concerne, si tu veux vivre tout le temps comme une petite fille, ça me rendra très heureuse."

     “Evan savait que si ses amis le voyaient habillé en fille ils se moqueraient de lui. Mais en vérité, il aimait être la petite fille de sa maman plus que tout au monde."

     

     En noir et blanc, et la femme est trop mince, mais bon, le dessin est original.

    "Merci bien, Cameron. Mais dis-moi, mon chéri, où as tu appris à servir le thé à la perfection?"

     "J'ai appris ça à l'internat, Tatie. Tu sais, tous les élèves de première année comme moi -on nous appelle les servantes- doivent servir un élève plus ancien ou un professeur. NOus sommes formés à tous les aspects du service, et nous devons nous habiller en filles tout le temps et prendre un prénom féminin. Bien sûr, on m'appelait Cammie. On trouvait que j'étais parmi les plus féminins et les plus mignons des élèves de première année, et on m'avait affecté au service du directeur."

     

     

    Toujours en noir et blanc, mais avec une femme au physique plus proche de mes goûts.

    "Tante Sharon, tu sais, j'aime vraiment pouvoir passer l'après-midi chez toi et être ta petite servante."

    "Je sais que tu aimes ça, Morgan. Je vois bien que quand tu arrives et que tu t'habilles dans ta tenue de petite servante, la culotte de fille, la jupe et le chemisier ou la robe, tu sens bien que c'est ta vraie personnalité."

    "Oui Tante, je me sens vraiment bien comme ça. Mais tu ne le diras à personne, n'est-ce pas?"

    "Dire quoi?"

    "Tu le sais bien. Dire que quand je viens chez toi, je suis habillé en fille et je te sers comme si j'étais ta nièce."

    "Non Morgan, c'est notre petit secret. Au moins pour l'instant. Mais tu sais quoi? Je pense qu'un jour tu vas te rendre compte que tu est plus heureux d'être une fille qu'un garçon -et ce jour là, ça me rendra très heureuse- et je ferai tout ce que je peux pour t'aider à devenir la fille que, je crois, tu es fait pour être."

     

     

     Une autre photo détournée, une photo bien innocente avec un commentaire qui n'a rien à voir. J'aime que la femme soit non pas une mère ou une tante, mais une grand-mère.

    "Je ne voulais pas porter cette robe et ce tablier de fille, Mamie. Mais tu avais raison. C'est vraiment amusant de passer tout le week-end avec toi à être une fille."

     "Je SAIS que tu aimes ça, Billie. J'ai toujours dit à ta mère que tu es vraiment trop joli pour être un garçon. En fait, j'espère vraiment qu'un jour tu décideras que tu veux vraiment être une fille."

     

     

     Un dessin sans tablier, mais vraiment joli aussi.

     

     

    Tes amis ne viendront pas. Emballe toutes tes affaires de garçon, tu trouveras encore des boîtes en bas. Tu peux faire une croix sur le baseball. Tu passeras tout ton temps à apprendre ce que nous faisons tes soeurs et moi, comme cuisiner et nettoyer. Nous verrons bien si tu faire les corvées ménagères autant que fouiner dans nos robes et nos culottes quand nous ne sommes pas là.
    Enlève tout ce qui est au mur aussi. Nous avons trouvé une joli teinte rose pour les repeindre. Et quand ce sera sec, nous verrons comment coudre pour les  fenêtres de jolis rideaux roses à volants. Obéis-nous et ton père n'aura pas à s'occuper de toi. Allons-y maintenant, petite Missy!

     

    Être une fille est un peu compliqué, n'est-ce pas, maman?

     

     

    « Quel pays intéressant que le Japon!Différents nichons »
    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    tablier72
    Lundi 4 Janvier à 16:54

    Dès mon plus jeune âge, je fantasmais de porter un tablier sale de fille. Si seulement mes parents l'avaient compris, ils auraient pu en profiter, car J'aurais été corvéable à merci. Vaisselle, serpillière... et même ce dont j'ai rêvé longtemps avant de pouvoir le réaliser, vider les WC du jardin (cabane au fond du jardin ;-))

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :